Entraîneur

Patrick Denis

B.Sc. Kinésiologie

Détenteur d’un baccalauréat en kinésiologie il possède également plusieurs autres certifications et diplômes dans le domaine de l’entraînement dont le diplôme avancé en entraînement en tant qu’entraîneur hautes performances émis par l’Institut Nationale du Sport du Québec.

Il a maintenant 20 ans d’expérience dans le milieu de la boxe, d’abord comme athlète et maintenant comme entraîneur depuis plus de 10 ans déjà. Depuis octobre 2010 il travail pour la Fédération québécoise de boxe olympique et occupe présentement le rôle de directeur technique.

Carrière d’athlète

Une carrière bien remplie

Ancien boxeur amateur de haut niveau et reconnu sur la liste des athlètes élites de la fédération il a remporté 5 titres québécois entre 1997 et 2001. Ses principales réussites ont été ses participations aux Jeux d’hiver du Canada en 1999 et aux Jeux de la Francophonie en 2001 ainsi que sa victoire au tournoi international Ring Side à Kansa City en 2002.

Il a maintenu une fiche victorieuse durant sa carrière de 50 combats dont plusieurs guerres mémorables avec Jean Pascal, Adonis Stevenson (ca n’a pas duré longtemps!) et Renan St-Juste. Spectaculaire, ses combats étaient toujours très appréciés de la foule. Son affrontement contre Renan St-Juste en finale des Gants Dorés 2001 ayant été nommé meilleur combat du tournoi en est un bel exemple.

Juge et arbitre

Une passion qui continue

Passionné de boxe il savait qu’après sa carrière de boxeur il voulait rester impliqué. Il s’est rapidement tourné vers l’option d’être officiel car il s’agissait pour lui d’une excellente façon de continuer à en apprendre plus et à découvrir une autre facette de ce sport. Il a officiellement commencer sa carrière de juge en 2008 à la Coupe du Québec. D’abord en formation comme jury, il s’est rapidement fait remarquer par la qualité de son jugement et rapidement, au cours de la première journée, les officiels de la compétition ont décidé de l’utiliser officiellement comme juge.

Sa carrière de boxeur lui a également été très utile lorsque le moment était venu d’embarquer dans le ring en tant qu’arbitre. Son expérience et son calme dans le ring lui ont permis de rapidement être invité aux grandes compétitions provinciales à titre de juge et arbitre.